Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Spirit-FE Mag’: Retour sur l’ePrix de Santiago de Formule E.

L’ ePrix de Santiago, 4ème manche du Championnat du Monde de Formule E, s’est déroulé ce Samedi 03 Février. Retour sur les événements marquants de cet ePrix historique.

Le plus bel ePrix depuis la création du Championnat?

Après une 3ème épreuve outrageusement dominée par Félix Rosenqvist et son écurie Mahindra Racing, le plateau de la Formule E se rendait le week end dernier à Santiago pour le premier ePrix en Terres Chiliennes de l’Histoire de la Formule E.

Lors de la première séance d’Essais Libres, c’est le tiercé de tête du Championnat qui s’octroie les 3 premières positions.

Vergne en piste avec la Techeetah !

En effet, c’est le Britannique Sam Bird (DS Virgin Racing) qui signe le meilleur temps. Avec un temps de 1.19’439, il devance le leader du Championnat Félix Rosenqvist et Jean-Eric Vergne (Techeetah).

A noter les crashs successifs de Sébastien Buemi (Renault e.Dams) et de Maro Engel (Venturi FE) en toute fin de séance, provoquant le premier drapeau rouge de cet ePrix.

Au cours de la seconde session d’essais, c’est Jean-Eric Vergne qui prend le meilleur sur ses adversaires. Le pilote Français devance les jeunes pilotes Alex Lynn (DS Virgin Racing) et Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing).

L’autre Français du plateau, Nicolas Prost (Renault e.Dams), dans une ultime tentative de tour lancé, s’est encastré dans le mur de pneu donnant une deuxième fois une fin de séance tronquée. Aucun essai de départ n’a donc pu être réalisé.

Lire aussi:

ePrix de Santiago: Victoire de Vergne.

Lors de la phase de groupe de qualifications, quelques surprises viennent pimenter un ePrix déjà bien garnit en événements. En effet, les deux pilotes Mahindra Racing, pourtant très véloces depuis le début de la saison, connaissent leur première contre-performance. Rosenqvist et Nick Heidfeld se suivent aux 14ème et 15ème rang.

Des pilotes très en verve n’arrivent pas à passer en Super Pôle. C’est le cas notamment d’Alex Lynn et des deux pilotes Jaguar Racing, dont Evans qui s’est crashé dans sa tentative et part donc bon dernier.

Ça passe en revanche pour les deux derniers Champions du Monde Sébastien Buemi et Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler).

Le Brésilien, quoi qu’il en soit, devra observer une pénalité de 10 places sur la grille pour deuxième changement d’onduleur. Les deux pilotes Techeetah et Sam Bird les accompagnent dans cette Super Pôle.

Une Super Pôle qui va avoir allure de course par élimination. Buemi est le premier à s’élancer. Ayant du mal à chauffer ses pneumatiques, le pilote Suisse réalise un temps moyen et voit ses chances de pôle position compromise.

Jean-Eric Vergne le lui fait savoir immédiatement puisque le Français signe un bon tour en 1.19’161.  Sam Bird s’élance derrière. Après un premier secteur médiocre, le pilote DS Virgin Racing se loupe dans le deuxième secteur et envoie sa monoplace dans le décor.

Lucas Di Grassi sort en piste bien qu’étant hors jeu de la pôle. Le Brésilien prend le 3ème temps derrière Vergne et Buemi sans forcer. Le dernier pilote à partir est André Lotterer (Techeetah), coéquipier de Vergne, ce qui signifie que la pôle sera quoi qu’il en soit propriété de Techeetah.

Safety Car après le départ.

Mais la première pôle de Lotterer attendra puisque l’Allemand se rate dès le premier virage, arrachant son aileron avant et ne prend que la 4ème place. C’est donc la sixième pôle position en carrière pour Jean-Eric Vergne, bien déterminé à enfin empocher une victoire cette saison!

Au départ, très bel envol de Vergne qui conserve le leadership. Nelson Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing), auteur d’un départ exceptionnel, profite de la lutte entre Lotterer et Buemi pour prendre la deuxième place.

Derrière, c’est le grabuge! L’ Argentin José-Maria Lopez (Dragon Racing) part en glisse et écrase sa monoplace dans le mur de pneu. Un gros cafouillage provoque un empilement des monoplaces dont Nick Heidfeld (train arrière) et Maro Engel (suspensions) sont les principales victimes.

La Safety car rentre en piste pour 5 tours. Le restart est magnifiquement géré par Vergne malgré un Piquet JR des grands jours qui a tenté une attaque.

Nouvel incident majeur: Daniel Abt (Audi Sport ABT Schaeffler) est en proie à de nouveaux ennuis sur sa monoplace. Nouvel abandon dans le clan Audi qui a du mal à passer pour le fils du copropriétaire, Hans Jürgen Abt.

Di Grassi en piste à Santiago.

Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là pour Audi puisque le même problème affecte la deuxième monoplace du Champion en titre Lucas Di Grassi, qui est lui aussi contraint à l’abandon. L’ex pilote de Formule 1 est fou de rage et n’a toujours pas inscrit le moindre point dans cette campagne de Formule E.

La Chaleur, déjà présente en début d’ePrix, s’accentue et provoque des événements de course comme l’abandon d’Alex Lynn pourtant bon 6ème dans cette course. Cela crée également des coupures radios qui va provoquer une fin de course somptueuse!

Alors largement en tête, Jean-Eric Vergne et Nelson Piquet JR voient revenir un groupe composé de Lotterer, Buemi, Rosenqvist et Bird. Le Brésilien se fait rapidement passer par l’Allemand de chez Techeetah qui va traquer maintenant son coéquipier avec en vue une première victoire en Formule E!

Piquet JR perd encore une place au profit de Buemi qui est virtuellement sur le podium. Quelques boucles plus tard, le Champion 2014/2015 tente de récupérer son bien mais bloque ses roues et retombe au 6ème rang. Fin des espoirs de podium pour le Brésilien.

Devant, les coéquipiers Techeetah ne se font aucun cadeau, allant jusqu’à se percuter l’un et l’autre, heureusement sans conséquence.

Avec une défense de fer et une gestion de course impeccable, Jean-Eric Vergne peut savourer son deuxième succès en Formule E, le premier de la saison. André Lotterer assure le premier doublé d’une écurie de l’Histoire en Formule E.

Les 6 premiers se tiennent en moins de 5 secondes ce qui prouve la fin de course haletante et l’Homogénéité du plateau de la catégorie 100% électrique.  Sébastien Buemi signe un deuxième podium consécutif. Sam Bird prend pour sa part le point du meilleur tour en course.

Rendez-vous le 03 Mars pour la 5ème manche de la saison à Mexico City sur le circuit Hermanos Rodriguez. Mais d’ici là restez connecter!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !


Source image:  Formula e.com

One thought on “Spirit-FE Mag’: Retour sur l’ePrix de Santiago de Formule E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.