Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Piquet JR: « Di Grassi a voulu me dégouter de la Formule E ».

Le Champion du Monde 2014-2015 de Formule E, Nelson Piquet JR, a déclaré que l’autre Champion du Monde Brésilien a essayé de l’évincer de la catégorie 100% électrique.

Âpre rivalité entre les deux compatriotes!

Nous évoquons souvent la rivalité qui oppose les deux derniers Champions du Monde de Formule E, Sébastien Buemi (Renault e.Dams) et son successeur Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler). Mais celle concernant ce dernier avec le tout premier Champion de la discipline, Nelson Piquet JR, est tout aussi ardue voire même au delà.

En effet, les deux Brésiliens ont eu le même parcours que ce soit en Karting, lors de la filière Renault, un passage très cours en Formule 1, un rebond en Endurance puis l’arrivée en Formule E. Voulant à tout prix se mettre en avant et prouver être le meilleur, les deux protagonistes, au destin lié, se sont voués de rivalité.

Mais l’ancien coéquipier de Fernando Alonso chez Renault en Formule 1 a confié que cette dernière n’avait pas cessé depuis.

« Lucas a toujours essayé de détruire ma carrière », a confié souriant le Champion du Monde .« Mais j’ai pris sa place chez Renault et remporté le premier titre en Formule E. Il essaie depuis longtemps de s’opposer à ma participation à la catégorie et me dégoûte de la série, je ne sais même pas ce qu’il a exactement contre moi.« 

Il est vrai que Di Grassi a dû mal digérer certains faits dans leur carrière respective. Le Champion en titre de Formule E s’est fait devancer en 2008 par Piquet lorsque Heikki Kovalainen est partit chez McLaren remplacer Alonso, revenant chez Renault, et que Giancarlo Fisichella redescendait de deux étages plus bas chez l’écurie naissante Force India.

Lire aussi:

Prost: « En Formule E, c’est notre année un peu plus compliquée ».

Lors de l’affaire du crash Gate, qui a stoppé net la carrière alors naissante de Piquet JR en Formule 1, c’est Romain Grosjean qui a été préféré au Brésilien qui a décidé de stopper sa relation avec Renault. Une saison décevante en Formule 1 chez Virgin Racing et Lucas Di Grassi était de nouveau sur la touche.

Après une année à tester pour le nouveau manufacturier de pneus, Pirelli, il signe chez Audi en Endurance où il réussit jusqu’alors une belle carrière, au contraire de Piquet JR qui s’est perdu en NASCAR avant de rebondir en LMP2.

Puis vint la Formule E. La lutte à trois se dessine entre les deux protagonistes et Sébastien Buemi, Di Grassi menant pratiquement sans cesse le Championnat avant l’ePrix de Berlin. Entre Piquet JR et D Grassi, la rivalité renaît lors de l’ePrix de Monaco où le fils du Triple Champion de Formule 1 accuse Di Grassi de l’avoir freiné dans sa tentative de tour rapide.

Lors de la course plusieurs petits contacts interviendront venant ainsi relancer Buemi, vainqueur du jour. Un podium très tendu même pour le Suisse, heureux lauréat du premier ePrix en Principauté.

ePrix de Monaco 2015: Après une course de haute intensité, aucun sourire sur le podium pour Di Grassi et Piquet JR, ni même pour Buemi.
ePrix de Monaco 2015: Après une course de haute intensité, aucun sourire sur le podium pour Di Grassi et Piquet JR, ni même pour Buemi.

Puis à Berlin, Di Grassi, vainqueur et alors large leader du Championnat avec cette victoire, se voit disqualifié pour inconformité technique sur sa monoplace, le mettant hors jeu pour le titre, que s’adjugera Piquet JR pour 1 point. Pour Piquet JR, le passé et le présent (puisqu’étant en difficulté au Championnat cette saison) ont démontré que son rival veut toujours tirer la couverture vers lui.

« Lucas aime être le centre d’attention, doit toujours être au premier plan. Il a besoin de cette attention. » dit-il avec assurance.

Et la rivalité n’en a pas fini de perdurer puisque, en plus de la Formule E et de quelques manches d’Endurance, Di Grassi et Piquet JR vont s’affronter dans le Championnat Brésilien de Stock car. Cela promet de faire des étincelles!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !


Sources: Grande Premio, e-Formel.de  Formula e.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.