Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

OFFICIEL: Crash Test réussit pour la Tesla P100D de l’Electric GT.

Spirit-FE.com est en mesure de vous annoncer que la Tesla Model S P100D, conçue et utilisée prochainement par la Electric GT Holding, a passé avec succès les crashs tests de la FIA.

Nouveau pas en avant pour la Future série!

Pas à pas, le projet est en train d’éclore. L’Electric GT débutera sa première édition de son Electric Production Car Séries en  fin d’année 2018. Les éléments s’assemblent et les avancées vont bon train. Ainsi, après avoir constitué son Club de Pilotes et avoir officialisé son Premier calendrier, l’Electric GT a encore fait un pas en avant avec la réussite des crashs Tests de la FIA.

En effet, la Tesla Model S P100D a été présentée dans les locaux de l’IDIADA (société organisant les crashs tests) à Barcelone. La première GT électrique était équipée des derniers équipement de sécurité de OMP et a été projeté sur un bloc de béton de 130 tonnes (à une vitesse d’environ 50 km/h) pour évaluer les dégâts d’une collision frontale.

Lire aussi:

Trophée Andros électrique: Résumé de l’épreuve de Serre-Chevalier.

Le véhicule était à son poids maximum de 1720 Kg, batterie chargée incluse. Seul le système d’acquisition de données de l’Institut, pesant environ 25 Kg ne sera bien évidemment pas présent sur la voiture lors des courses. Etait également dedans, un mannequin de 88 Kg représentant le pilote assis dans le baquet.

La société a donc regardé en priorité l’accélération et la Force G encaissée par la voiture et son pilote à bord. Mais, voiture électrique oblige, les ingénieurs ont également du porter attention sur des possibles chocs électriques ou encore fuites éventuelles d’électrolyte.

Le verdict a été rendu hier et « l’Electric GT car » a reçu l’approbation officielle de la FIA rendant fou de joie son patron Mark Gemmell:

« Nous sommes très heureux d’avoir réussi notre test de collision. Il n’y avait aucun doute quant à la sécurité de la voiture de course que nous avons construite, mais des tests de sécurité approfondis sont toujours une priorité. » a t-il déclaré.

Gemmell a d’ailleurs confié ironiquement que de voir sa voiture se détruire a été pire que le choc que celle-ci a pu recevoir!

« La voiture s’est très bien comportée pendant la collision. À bien des égards, c’était pire pour nous que pour la voiture, d’avoir à regarder la destruction d’une machine que nous avons amoureusement construite tout au long de notre développement du championnat. Nous sommes très excités d’aller courir en 2018.  » conclut-il.

Pour rappel, l’Electric GT démarrera officiellement sa saison les 25 et 26 novembre avec l’eGP de France sur le circuit du Castellet.

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !


Source image: Electricgt.co

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.