Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Lopez réussit son retour en Formule E avec Dragon Racing.

Mis sur le carreau par la titularisation d’Alex Lynn chez DS Virgin Racing, José-Maria Lopez était l’invité surprise le week end dernier pour l’ePrix de Marrakech. Et le moins que l’on puisse dire est que l’Argentin n’a rien perdu de sa superbe!

Super Pôle et premiers points pour Pechito Lopez!

Suite au départ surprise du pilote Suisse Neel Jani (et de son Constructeur Porsche au sein de la structure Américaine), Dragon Racing se devait de trouver un pilote capable d’épauler l’excellent Jérôme D’Ambrosio dans le but de progresser au vu de cette saison qui s’annonce compliquée.

Alors que Mike Conway était à nouveau pressentit pour faire une nouvelle fois un remplacement de dernière minute, c’est finalement José-Maria Lopez qui a été choisi par Jay Penske pour poursuivre cette saison.

Il s’agit là d’une très bonne pioche pour l’écurie Américaine puisque la réputation de Lopez n’est plus à faire: Triple Champion du Monde WTCC (battant des pilotes tels que Sébastien Loeb ou Yvan Müller à arme égale) et 2 Podiums à son actif en Formule E notamment.

Au cours de la première séance d’Essais Libres, Dragon Racing entame bien son ePrix avec la 2ème place de Jérôme D’Ambrosio, à 9 dixièmes de Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler), et la 13ème place de Lopez. Le temps du Belge a toutefois été réalisé avec la puissance maximale de 200 kW contrairement à ses rivaux.

Lors de la deuxième séance, Lopez monte en puissance: l’ex-pilote DS Virgin Racing grimpe au 7ème rang à 6 dixièmes de Daniel Abt (Audi Sport ABT Schaeffler), leader. Chemin inverse pour D’Ambrosio qui dégringole au 19ème rang à 1,4 seconde de l’Allemand.

Lire aussi:

Jaguar en progression constante en Formule E.

Les Qualifications vont confirmer cette tendance. Présent dans le même groupe (le 1er), les deux pilotes Dragon Racing vont connaître deux destins diamétralement opposés! En effet, Jérôme D’Ambrosio n’arrive pas à exploiter ses pneus et ne prend que le 16ème temps à 1 seconde pleine de Félix Rosenqvist (Mahindra Racing).

Pour Lopez en revanche c’est le rêve éveillé! Auteur d’un bon Chrono, il voit défiler les favoris les uns après les autres derrière lui et devient l’invité surprise de la Super Pôle! La belle histoire du week end! Dans la dernière phase qualificative, Lopez réalise le 4ème Chrono à 1 seconde du Pôle man Sébastien Buemi (Renault e.Dams) mais devant Lucas Di Grassi! Un petit exploit.

En course, Jérôme D’Ambrosio va de nouveau vivre un véritable calvaire achevant la course au 15ème rang, à près d’un tour de Rosenqvist, vainqueur de l’étape. Mauvais ePrix pour le sympathique pilote Belge.

A l’inverse pour son coéquipier, c’est un bon départ qui lui permet de garder ça position avant de se faire doubler de part et d’autres par Di Grassi et surtout Nelson Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing), auteur d’un magnifique dépassement!

Lopez a parfaitement saisit sa deuxième chance en Formule E offerte par Dragon Racing.
Lopez a parfaitement saisit sa deuxième chance en Formule E offerte par Dragon Racing.

Un arrêt plus long lui fait perdre encore une place sur le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) et achève sa course au 6ème rang après les malheurs des pilotes Audi et de son remplaçant Alex Lynn (DS Virgin Racing). Un vrai coup de force de la part de Pechito qui n’avait plus roulé depuis le 30 Juillet dernier et l’ePrix de Montréal!

Au Classement des pilotes, Lopez se classe donc 12ème avec 8 points, à égalité avec Antonio Félix da Costa (Andretti FE), Oliver Turvey (NIO Formula E), qui ont scoré avant lui, et Alex Lynn (meilleur classement final au terme d’une course).

Jérôme D’Ambrosio reste l’un des seuls pilotes à ne pas avoir encore marqué le moindre point avec le Champion du Monde en titre Lucas Di Grassi et André Lotterer (Techeetah).

Chez les Constructeurs, Dragon Racing peut remercier Lopez qui débloque enfin le compteur. Mais l’écurie reste lanterne rouge du Classement à 1 point de NIO Formula E.

Nul doute qu’avec leurs deux excellents pilotes, Dragon Racing va pouvoir progresser dans la hiérarchie et retrouver son traditionnel milieu de grille!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !


Source image:  Formula e.com et Twitter Dragon Racing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.