Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Formule E – Di Grassi pénalisé à cause de ses sous-vêtements.

Le Champion du Monde en titre de Formule E Lucas Di Grassi a reçu 10000 euros d’amende plus trois points en moins sur sa Licence pour ne pas avoir porté les bons sous-vêtements.

Et ce n’est pas une blague, hein!

Alors que Lucas Di Grassi avait enfin réussi à avoir un samedi d’ePrix « tranquille» et « normal », avec à la clé une belle seconde position qui lui offre son tout premier podium de la saison, le Brésilien a été convoqué par les commissaires après son duel magnifique avec Jean-Éric Vergne. La cause ? Il n’avait pas des sous-vêtements autorisés par le code sportif international!

La FIA a donc décidé d’imposer 10000 euros d’amende et trois points de moins sur la licence de Di Grassi après la course et le podium de l’ePrix de Punta del Este.

« Après avoir vérifié les vêtements, le casque et le HANS du pilote, il a été déterminé qu’il portait des sous-vêtements qui ne sont pas autorisés par le code sportif international. Le pilote a présenté ses excuses. Les commissaires considèrent que dans ce cas, une amende est suffisante. Des points de pénalité sont nécessaires car l’incident va à l’encontre des règles sécuritaires. ».

Lire aussi:

Spirit-FE.com recrute!

Mais alors pourquoi Lucas Di Grassi a-t-il décidé de rouler avec ces sous-vêtements ? Il a tout simplement déclaré qu’après les qualifications, qui ont eu lieu sous le soleil, il n’avait plus de sous-vêtements sec et propre pour la course de l’ePrix sûrement suite à la transpiration du pilote sous la forte chaleur de Punta del Este !

Di Grassi s’explique et dit qu’une telle chose ne devrait pas arriver en Sport Automobile.

« C’est une erreur que j’ai commise. Ça ne devrait pas arriver, ce n’est pas quelque chose dont j’ai l’habitude. C’est une décision que j’ai prise aujourd’hui à cause de l’extrême chaleur, je n’avais plus de sous-vêtements de rechange et je ne voulais pas en utiliser des mouillés, donc j’en ai mis des neufs.Nous avons respecté toute la sécurité requise avec le harnais, les arrêts au stand, tout ce qui est véritablement crucial pour la sécurité a été fait. Et je ne pensais pas que cette histoire de sous-vêtements représenterait le moindre problème. Mais bien sûr, il faut que je sois conscient de devoir porter des vêtements qui respectent la réglementation en course. »

Heureusement pour lui, la FIA n’est donc pas allée plus loin et Di Grassi a conservé sa seconde position !


Source: Motorsport.com FormuleE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.