Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

ePrix de Formule E de Marrakech: Retour sur l’édition 2016.

A seulement 2 Jours de la reprise du Championnat de Formule E en terres Marocaines, Spirit-FE.com vous propose de vous replonger au cœur de l’événement 2016.

Flash Back sur le 1er ePrix Africain!

Après une première épreuve dominée outrageusement par les Champions du Monde en titre, Sébastien Buemi et Renault e.Dams, le plateau de la Formule E se dirige tout droit vers Marrakech pour le 2ème ePrix de la saison. Il s’agit là de la première course de Formule E sur le continent Africain et il faut dire que les Spectateurs sont plutôt de mise pour l’évènement et ses à cotés.

Lors de la première séance d’Essais Libres, c’est Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport) qui prend le meilleur temps devant les deux coéquipiers de chez Renault e.Dams, Nicolas Prost et Sébastien Buemi. Jean-Eric Vergne (Techeetah) est 4ème devant Antonio Félix da Costa (Andretti FE) qui complète le top 5.

Dans la seconde session d’Essais, le leader du Championnat Sébastien Buemi remet les pendules à l’heure avec un Chrono de 1.20’599. Il devance le Rookie Félix Rosenqvist (Mahindra Racing) de deux dixièmes et Vergne de 6 dixièmes. Belle performance d’Oliver Turvey en 4ème position juste devant Loïc Duval. Les NEXTEV NIO sont performantes en qualifications avec pour preuve la première pôle de l’année signée Nelson Piquet JR.

Au cours de la phase de Groupes des Qualifications, c’est la contre-performance de Lucas Di Grassi qui marque les esprits. En effet, le Vice Champion du Monde en titre ne se classe que 12ème et compromet fortement ses chances de victoire, malgré qu’il soit certainement le plus grand stratège du plateau.

Lire aussi:

ePrix de Marrakech: Benyahia en Test en Formule E.

C’est Jean-Eric Vergne qui signe le meilleur temps en 1.20’993 et se place idéalement pour la pôle position, dont il est l’un des maîtres en la matière. Sébastien Buemi se classe deuxième devant le très surprenant Félix Rosenqvist! Le jeune Suédois est bourré de talent malgré un parcours en monoplaces jusqu’ici chaotique. Sam Bird (DS Virgin Racing) et le Champion 2014/2015 Nelson Piquet JR valident eux aussi leurs tickets.

Restent sur le carreau notamment les deux porteurs d’eau des Grandes écuries: Daniel Abt (ABT Schaeffler Audi Sport), 6ème et Nicolas Prost 7ème. A noter la sortie de piste d’Adam Carroll (Jaguar Racing) en difficulté face à son équipier et qui peine à régler sa monoplace.

En Super Pôle, Nelson Piquet JR, 1er pilote à s’élancer, en a trop voulu et a complètement raté son tour. Il n’y aura pas de deuxième pôle d’affilée pour le Champion Brésilien. Sam Bird fixe lui une première référence en 1.21’686. La piste a perdu en performance, ce qui explique la perte de temps entre la phase de groupes et la Super Pôle.

Vient le tour de Félix Rosenqvist. Pour sa toute première Super Pôle et sa deuxième Qualifs en Formule E, le Suédois impressionne et subtilise le meilleur temps à Bird pour 177 millièmes! Nouvelle référence à battre en 1.21’509. Sébastien Buemi, pourtant très habile en qualifications (recordman en la matière en Formule E) échoue à 37 millièmes de Rosenqvist!

Rosenqvist (à gauche) et Buemi (à droite): les deux Hommes forts de cet ePrix de Marrakech.
Rosenqvist (à gauche) et Buemi (à droite): les deux Hommes forts de cet ePrix de Marrakech.

Il ne reste plus que le Grand Favori à passer, Jean-Eric Vergne. Mais un évènement inédit va se produire et empêcher le Français de réaliser toute référence Chronométrique. En effet, sa jeune écurie Techeetah s’est tromper dans ses calculs et le Français n’a pu s’élancer en piste, le mettant fou de rage.

C’est donc une première pôle position de Rosenqvist devant Buemi et Bird. Il s’agit également de la première pôle position de Mahindra Racing en trois ans d’existence.

Mais en course, s’il résista durant toute la première moitié de la course, Rosenqvist ne peut contenir la Renault e.Dams de Buemi d’aller cueillir un deuxième succès de rang. Le tandem Franco-Suisse marche à merveilles en ce début de saison. Dans les 3 derniers tours, Bird parvient également à passer Rosenqvist pour venir prendre la deuxième marche du podium, complété par le Suédois.

Le premier Français est Nicolas Prost, 4ème devant les deux ABT Schaeffler Audi Sport de Di Grassi et Abt. Une nouvelle fois, le Brésilien aura réussit une formidable remontée! Jean-Eric Vergne termine la course au 8ème rang avec des soucis dans la voie des stands. Ce n’aura pas été un ePrix facile pour le Francilien. A noter que le meilleur temps au tour a été réalisé par Loïc Duval (Dragon Racing) en 1.22’600.

Au Classement des pilotes, Sébastien Buemi (50 pts) accentue son avance sur Lucas Di Grassi (28 pts) et son coéquipier Nicolas Prost (24 pts). Chez les Constructeurs les double Champion en titre Renault e.Dams (74 pts) sont loin devant leurs concurrents qui sont ABT Schaeffler Audi Sport et Mahindra Racing, tous deux crédités de 36 points.

Ainsi s’achève la rétrospective de l’ePrix de Marrakech 2016 en espérant vous y retrouver nombreux ce Samedi, pour le cru 2018!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.