Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Spirit-FE Mag’: Retour sur l’ePrix de Mexico.

Après la magnifique victoire de Jean-Eric Vergne à Santiago, retour sur le dernier ePrix à Mexico marqué par la première victoire de Daniel Abt en Formule E.

Rosenqvist malchanceux, la première de Daniel Abt.

Pas de changement sur la grille de ce nouvel ePrix de Mexico, troisième du no. Cette année, les écuries ne sont un peu plus stable que les précédentes saisons.

Lors de la première séance d’Essais Libres, c’est le Champion du Monde en titre Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler) qui a pris le meilleur temps.

Edoardo Mortara (Venturi FE) et Jean-Eric Vergne (Techeetah) suivent respectivement à 3 et 4 dixièmes. Une séance assez calme hormis quelques petites erreurs de ça et là commises notamment par Nicolas Prost (Renault e.Dams) et Félix Rosenqvist (Mahindra Racing).

Lors de la deuxième séance d’Essais, Di Grassi récidive son meilleur temps, se montrant rapide sur un circuit qu’il affectionne tout particulièrement. Auteur d’un chrono de 1.01’203, il devance de peu Félix Rosenqvist et le Néo-Zélandais Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing).

Cette fois-ci, la séance est beaucoup plus mouvementée avec les erreurs consécutives de José-Maria Lopez (Dragon Racing), Nick Heidfeld (Mahindra Racing) et d’Alex Lynn (DS Virgin Racing).

Ce dernier a même provoqué l’unique drapeau rouge de la séance, lui qui a encastré sa monoplace dans le mur au virage 3.

Lire aussi:

La Formule E présente sa Gen2 à Genève.

Lors des qualifications, grosse surprise une nouvelle fois avec une hécatombe chez les favoris. En effet,  les deux pilotes Audi, Techeetah, Nelson Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing), Sam Bird (DS Virgin Racing) ou encore Nick Heidfeld sont tous éliminés dès la phase de groupes!

Dans le groupe qualifié nous retrouvons deux grandissimes favoris: Sébastien Buemi (Renault e.Dams) et Félix Rosenqvist. Attention également à Oliver Turvey (NIO Formula E), dernier pole man ici à Mexico. Antonio Félix da Costa (Andretti FE) et Alex Lynn les accompagnent dans cette Super Pole.

Les pilotes s’élancent les uns après les autres et respectent la hiérarchie: Lynn devant Turvey, da Costa qui crée la Surprise mais battu par Rosenqvist.

Quand s’élance le Champion du Monde 2015/2016, Sébastien Buemi. Le pilote Suisse rate son premier virage et offre ainsi la pole à Rosenqvist, qui signe sa deuxième pole de la saison.

Au départ, pas de changement en tête de l’ePrix même si Piquet JR et Vergne se fricotent à l’amorce de la chicane. Ayant pris 10 places de pénalités chacun, Di Grassi et Bird entament leur remontée.

De belles bagarres lors de cet ePrix de Mexico opposant notamment les deux hommes forts de Techeetah et Jaguar ainsi q'entre leur coéquipier respectif.
De belles bagarres lors de cet ePrix de Mexico opposant notamment les deux hommes forts de Techeetah et Jaguar ainsi q’entre leur coéquipier respectif.

Vergne et Piquet JR se suivent à la trace et remonte ensemble: au 6ème tour ils dépassent tous les deux le Portugais Félix da Costa pour entrer dans le top 5. A noter que Buemi, Di Grassi et Rosenqvist sont les trois détenteurs du FanBoost.

Alors partit pour signer une belle victoire et reprendre les rennes du Championnat, Félix Rosenqvist est contraint à l’abandon au 15ème tour remettant en course tous ses concurrents pour la victoire.

Le premier de ceux là est Oliver Turvey, qui hérite de la 1ère place et qui a vécu le même crève cœur que le Suédois l’an passé.

Derrière lui, Buemi-Abt-Vergne- Piquet JR peuvent tous jouer le podium. L’Allemand arrive à dépasser le Suisse et monte au 2ème rang avant la salve d’arrêts au stand.

Un arrêt au stand supersonique va lui permettre de prendre la première place à Turvey et de ne plus la lâcher pour aller (enfin!) signer sa première victoire de sa carrière en Formule E!

L’Homme de la fin de course se nomme Piquet JR. En effet, le Champion Brésilien, avec plus d’énergie en sa possession que les concurrents, peut se permettre d’attaquer et double un à un da Costa, Evans, Vergne avant de butter sur Buemi et de louper de peu le podium.

C’est donc la première victoire en ePrix de Daniel Abt devant Turvey et Buemi. Piquet JR est 4ème devant Jean-Eric qui réalise la bonne opération en accentuant son avance au Championnat du Monde.

Rendez-vous Dimanche pour vivre notre débat dans notre Spirit-Podcast spécial débriefing de Mexico!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

____________________________________________________________________________________________________________________

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.