Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Spirit-FE Mag’: Retour sur l’ePrix de Berlin (Partie 1).

Premier week end de Formule E de l’année, l’ePrix de Berlin a tenu toute ses promesses en termes de rebondissements et de surprises. Retour sur la course 1 de ce dernier dans notre Traditionnel Spirit-FE Mag’.

Les outsiders au Rendez-vous.

La première nouvelle marquante avant même d’avoir commencé cet ePrix et la valse des baquets en Formule E. En effet, après le crash du Français Sébastien Bourdais lors des Qualifications des 500 miles d’Indianapolis, c’est Estéban Gutierrez qui a été désigné par le Dale Coyne Racing pour le remplacer le reste de la saison (excepté les 500 miles disputée par James Davison et le premier ovale après celles ci par Tristan Vautier).

Le Mexicain a donc décidé de rompre son contrat avec Techeetah en Formule E. L’écurie Chinoise a donc opté pour Stéphane Sarrazin pour palier au départ de Gutierrez laissant place à Tom Dillmann chez Venturi FE. A noter que Sarrazin reste malgré tout sous contrat Venturi FE également mais qu’il disputera le reste de la saison avec l’écurie néophyte.

Voila qui est dit, plaçons désormais aux résultats purs de cette Course 1 de l’ePrix de Berlin. Lors de la première séance d’Essais Libres, c’est Sébastien Buemi (Renault eDams) qui s’est octroyé le meilleur temps. Auteur d’un temps de 1.08’851, il devance d’une demi seconde son coéquipier Nicolas Prost (Renault eDams) et d’une seconde le Suédois Félix Rosenqvist (Mahindra Racing). Le seul incident à noter est la touchette du mur de Nelson Piquet JR (NEXTEV NIO) engrangeant une rupture de la suspension.

Une équipe va se révéler particulièrement compétitive ce week end à partir des EL2: Mahindra Racing. Effectivement, suite à la domination de Renault eDams c’est ensuite un doublé Mahindra en tête d’affiche avec Nick Heidfeld devant Rosenqvist. Maro Engel (Venturi FE), 3ème, est repoussé à plus de 2 dixièmes des pilotes Rouge et Blanc. Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport) est 4ème juste devant le premier Français Stéphane Sarrazin.

ePrix de Formule E de Berlin: Course 1.

Arrive le moment fatidique des Qualifications où une nouvelle hécatombe des favoris cette saison! En effet, si l’on peut considérer que les Hommes qualifiés sont des candidats crédible à la pôle position et à la victoire, seul Di Grassi et Rosenqvist parmi le lot se sont déjà élancé en pôle cette année.

Du côté des recalés, Jean-Eric Vergne loupe pour la deuxième fois cette saison la Super Pôle, s’étant fait sortir par un Nick Heidfeld qui est en grande forme sur cet ePrix! Ceux qui le suivent (Turvey, Abt et Prost) sont également des déçus de la séance de groupe. Mais les deux Grands Battus du Jour sont assurément Nelson Piquet JR et Sébastien Buemi, même pas dans le top 10. Le pilote Suisse risque d’y perdre gros!

Et en effet, la perte va être lourde puisque il perd déjà les 3 points de la pôle position qui revient à son rival Di Grassi qui a dompté les feu follets Lopez et Rosenqvist pour signer sa deuxième pôle position de l’année.

Mais il ne va pas s’arrêter la puisque le Brésilien auteur d’une bonne course (menant la première moitié de course), signe une bonne deuxième place derrière un intouchable Félix Rosenqvist qui signe sa première victoire en carrière. Après un magnifique dépassement sur le Vice-Champion en titre, Rosenqvist a parfaitement géré son énergie pour offrir à Mahindra son premier succès également après que Bruno Senna et même son coéquipier s’y soit cassé les dents.

Heidfeld complète le podium ce qui permet à Mahindra de réalisé sa meilleure performance en Formule E en plaçant ses deux voitures sur le podium. José-Maria Lopez est 4ème devant Sébastien Buemi (Renault eDams) qui a profité de la pénalité de Vergne pour unsafe realase pour finir dans le top 5. Prost, Abt, Bird, Vergne et Engel complète le top 10 de cette course.

Mais le week end du Suisse prend encore une nouvelle tournure quand il apprend sa disqualification pour pression de pneus illégales. Cela permet de relancer en partie le Championnat puisque Lucas Di Grassi reprend 21 de ses points en retard par rapport à Buemi.

Suite dans la partie 2!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.