Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Robin Frijns remercié par MS&AD Andretti.

Le pilote Hollandais Robin Frijns a été écarté par son désormais ancien team Andretti FE. Son lien avec Audi a été décisif dans la prise de décision des Américains.

Blomqvist ou Sims pour le remplacer.

Après une excellente saison en 2015-2016, marquée par le titre Honorifique de meilleur Rookie de l’année, puis une année en dent de scie la saison précédente, Robin Frijns a été remercié par son écurie MS&AD Andretti FE et ne pilotera donc pas cette saison en Formule E.

Alors qu’il semblait partit pour faire une saison de plus au sein du Team Américain, la relation étroite qu’il entretient avec Audi a été rédhibitoire dans la quête d’un renouvellement de contrat. En effet, avec une implication plus importante de BMW cette saison au sein d’Andretti, la marque Allemande ne pouvait pas accepter qu’un de leurs pilotes ne court pour un concurrent direct.

Champion de Blancpain GT Séries Sprint Cup avec WRT, écurie cliente de la marque aux Anneaux, Frijjns savait déjà qu’il lui serait compliqué de conserver son volant mais gardait un mince espoir de titularisation.

Lire aussi:

Aston Martin en Formule E à l’avenir?

Roger Griffith, co-directeur de l’écurie, a tenu a remercier son pilote pour son professionnalisme.

« Nous avons tous vraiment apprécié de travailler avec Robin, nous nous sommes bien amusés avec lui, et en termes de talent pur, il est extrêmement rapide – c’est l’un des plus rapides », a t-il déclaré  au site Motorsport.com. « Il y avait d’autres complexités dans la relation qu’a Robin avec Audi, et BMW est un grand concurrent. »

« Cela a vraiment joué un rôle sur la direction dans laquelle le programme se dirige pour l’avenir. Nous souhaitions certainement conserver Robin au sein de l’équipe, mais il fallait que ce soit une relation qui fonctionne pour tout le monde. »

Le principal intéressé a reconnu que sa situation compliquait fortement les choses.

« Cela allait forcément être difficile avec ma situation, étant pilote Audi en GT et étant sous contrat avec Andretti, et non BMW. Cela va être une écurie d’usine BMW. Ils vont venir avec leur propre groupe propulseur, leurs propres logiciels, et ils veulent voir qui mettre dans la voiture parmi les pilotes BMW. »

Avec son Franc parler qu’on lui connait, Frijns a d’ailleurs confié qu’il aurait pu s’abstenir de courir avec Audi si BMW s’était montré plus intéressé par lui même plus tôt dans la saison. Maintenant, l’ex-pilote de réserve  de Sauber et Caterham en F1 souhaiterait rebondir la saison prochaine au sein d’Audi Sport ABT Schaeffler.

« À un moment, l’an dernier, si BMW m’avait dit ‘Nous te voulons en Formule E pour les trois prochaines années en tant que pilote BMW’, cela aurait sûrement été différent, et je serais sûrement encore dans la voiture. Mais ce n’est jamais arrivé. »

« Cela fait deux ans que je suis avec Audi, et mon objectif est d’être en Formule E avec Audi. J’aime cette marque, je me sens à l’aise avec eux. » conclut Frijns.

Cela risque cependant d’être compliqué pour Frijns de faire son come back la saison prochaine au sein de l’écurie Vice-Championne du Monde des Constructeurs. A moins d’un départ du Champion 2017-2018 Lucas Di Grassi, les portes ne semblent pas ouverte chez ce team.

Pour remplacer le Hollandais, Andretti a évaluer à Valence les pilotes Alexander Sims et Tom Blomqvist.

Alors, qui décrochera le dernier volant disponible pour cette saison?

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.