Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Renault e.Dams était d’accord sur le GP des USA pour Buemi.

Alain Prost, co-propriétaire de l’écurie Renault e.Dams, a confié qu’il ne se serait pas opposé à ce que son pilote,  Sébastien Buemi participe au Grand Prix des USA de Formule 1.

Pas d’opportunité en revanche pour 2018.

Carlos Sainz en partance chez Renault et Pierre Gasly luttant au Japon pour le titre de Super Formula (dont il n’a, au final, pas pu prendre part en raison d’un typhon), l’écurie de F1 Toro Rosso se cherchait un tandem de pilote pour le Grand Prix des USA le week end dernier.

Si l’un des volants était d’emblée attribué à Daniil Kvyat qui a participé à la première moitié de saison avec l’écurie, le deuxième était beaucoup plus recherché. En quête d’un probable équipier de Gasly la saison prochaine (bien qu’aucun des pilotes de la petite Scuderia ne soit officialisé), deux noms étaient ressortis: Brendon Hartley et Sébastien Buemi.

Si ce premier a été choisit, c’est essentiellement dans l’optique d’une évaluation en vue d’une titularisation la saison prochaine. C’est ce qui a fait la différence entre les deux pilotes puisque le Champion du Monde 2015-2016 de Formule E possède un contrat ferme avec Renault e.Dams pour la prochaine saison.

Lire aussi:

OFFICIEL: Nissan remplace Renault en Formule E.

Pourtant, il n’était pas impossible de retrouver le Suisse au volant de la Toro Rosso le week end dernier!

« Sébastien m’a appelé et je lui ai dit que ça ne me posait pas de problème, s’il avait une proposition, qu’il participe à cette course », a déclaré Alain Prost au micro de Motorsport.com. « Mais pas pour l’an prochain, parce que nous avons un contrat, et nous ne pouvons pas libérer un pilote un mois avant [le début de] la saison. La Formule E est un programme solide, avec un constructeur. »

Avant de poursuivre:

« On ne nous l’a jamais demandé officiellement. Sébastien m’a juste appelé et m’a dit : ‘Si j’ai une offre, je peux faire la course à Austin ?’. J’ai répondu : ‘Oui, mais fais attention, parce que pour l’an prochain, ce n’est pas possible’. Mais il n’a eu aucune offre. »

Concernant son passé en Formule 1, Prost déclare que Buemi avait certainement mieux à faire dans la catégorie Reine du Sport Automobile. Après une première année convaincante où il a dominé le Français Sébastien Bourdais, la suite fut plus dure pour le pilote Helvète avec une monoplace peu compétitive et une absence de Résultats.

C’est finalement en 2012 qu’il se fait débarquer (ainsi que son coéquipier Jaime Alguersuari) au profit de jeunes loups qui deviendront plus tard des noms Forts du Sport Automobile: Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne.

« Je pense qu’il avait le potentiel pour rester en F1, et la façon il a arrêté sa carrière était triste, très mauvaise », confie le Quadruple Champion du Monde de F1. « Mais qu’y puis-je ? En fait, lors des trois dernières années que nous avons passées ensemble, nous n’avons jamais parlé d’un retour en F1 de sa part, jamais. »

« Je suis sûr qu’il ferait du bon travail. Mais la Formule E est également sur une pente ascendante, et nous avons besoin d’un pilote comme lui. » conclut Prost

Quoi qu’il en soit, Renault e.Dams est consciente de posséder dans son giron, un pilote dont la réputation n’est plus à faire. C’est pour cette raison que les verrous sont bloqués à double tour pour le long terme!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.