Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Implication plus importante de BMW chez Andretti.

Alors que son entrée au Championnat du Monde de Formule E est prévue pour la saison 5, BMW a accru plus tôt que prévu son implication au sein de l’écurie MS&AD Andretti FE.

Revenir dans la première moitié de tableau.

Avec l’arrivée de Mercedes et de Nissan (en remplacement de Renault), celle de BMW est l’une des attractions majeures qui ornera la saison 2018-2019 de Formule E. En attendant, la firme Allemande a accentué son implication au sein de M&S AD Andretti FE pour permettre à l’équipe d’obtenir des résultats plus probants que ceux de l’an passé.

« La saison dernière a été vraiment décevante, nous ne pouvons pas le cacher »,  a déclaré António Félix da Costa au site Motorsport.com. « Nous voulons sortir de cette position. Mais il faut être réaliste. L’intersaison n’a pas été facile, nous avons eu quelques problèmes techniques. »

Le taulier de l’écurie a regardé le Changement cet hiver avec émerveillement.

« Il y a eu de très gros changements et une immense aide de BMW après cela. Je ne sais pas pourquoi ils ont été faits, mais je suis vraiment content que ce soit le cas. C’est agréable de voir ce que nous avons maintenant et tous les efforts qui viennent de BMW, plus tôt que je ne m’y attendais. » poursuit -il.

Le pilote Portugais compte une victoire en Formule E acquise lors de l’ePrix de Buenos Aires 2014 lorsqu’il évoluait au sein de l’écurie Amlin Aguri. Depuis c’est le trou noir pour Da Costa qui peine à avoir dans ses mains, une voiture lui permettant de lutter à armes égales avec ses rivaux.

Lire aussi:

Renault e.Dams était d’accord sur le GP des USA pour Buemi.

Avec l’implication plus forte de BMW, le pilote s’est rendu compte de l’écart qui séparait son team des écuries du haut de grille.

« Nous étions très loin. Je sais maintenant ce qu’a peut-être Renault et ce que fait Audi. Je peux vous dire que nous étions à des lieues d’eux en matière de logiciels, d’aides au pilotage, d’approche des situations. Je ne le sais que maintenant en parlant à de nouvelles personnes et en faisant des essais. »

L’un des points les plus désagréable pour l’écurie Andretti la saison dernière fut les freins. C’est pour cela que le travail dans ce domaine a été accentué par l’arrivée du géant de l’Automobile qu’est BMW.

« L’un de nos gars a étudié notre freinage [en essais] et a dit que c’était n’importe quoi. Je lui ai répondu que c’était déjà largement mieux qu’avant ! Que tout soit beaucoup plus confortable, ça m’aide énormément sur ces circuits urbains. L’an dernier, j’avais l’impression que cette pu***n de voiture voulait me mettre dans le mur. »

« L’écart par rapport aux plus rapides est sûrement identique, mais je pense que nous pouvons le réduire. Cela requiert beaucoup de travail, notamment au niveau des logiciels, pour améliorer le freinage, avoir plus de puissance et plus d’efficience, et améliorer la voiture pour le pilote. » conclut Da Costa.

A voir si les efforts du Constructeurs vont porter leurs fruits au long de la saison.

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.