Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Formule E: Vergne limite la casse pour Techeetah à Marrakech.

Cela aurait pu être pire mais cela aurait aussi pu être mieux. L’écurie Techeetah engrange des points grâce à son pilote n°1 Jean-Eric Vergne alors que les malheurs se poursuivent pour André Lotterer.

Remontée exceptionnelle du Français!

Après un très bon ePrix de Hong Kong qui avait vu l’écurie Chinoise signer une pôle position et un podium en deux courses, Techeetah se déplaçait en terres Marocaines avec une ambition relativement élevée: celle de faire aussi bien que lors de la manche d’ouverture.

Avec un des meilleurs pilotes du plateau de la Formule E en présence de Jean-Eric Vergne, ainsi que d’un Rookie très connu du Monde du Sport Automobile en la personne d’André Lotterer, l’ambition est légitime.

Au cours de la première séance d’Essais Libres, les monoplaces noires et dorées entament bien leur ePrix: 7ème position pour Vergne et 11ème pour Lotterer avec respectivement 1,3 et 1,6 seconde de retard sur le leader de la séance Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler).

Lors de la deuxième séance, même constat: Techeetah apparaît comme une force de milieu de grille sur cette piste. Vergne et Lotterer font un tir groupé aux 9ème et 10ème rang à 6 dixièmes de Daniel Abt (Audi Sport ABT Schaeffler), meilleur temps.

Les points sont donc à la portée de l’écurie qui semble avoir le rythme malgré les conditions difficiles en piste avec un taux d’Humidité particulièrement fort.

Lire aussi:

Formule E: Mahindra et Rosenqvist au sommet.

Toutefois, les qualifications ne vont pas se passer tout à fait comme l’aurait souhaité les dirigeants. En effet, Lotterer est présent dans le groupe 1 (étant dans la dernière partie du Classement avec notamment le Champion du Monde en titre Lucas Di Grassi) tandis que Vergne est lui dans le Groupe 3 des fers de lance de ce début de saison avec les pilotes Mahindra Racing et son ex-coéquipier Sam Bird (DS Virgin Racing).

Malheureusement,  ni pour l’un ni pour l’autre les portes de la Super Pôle ne vont s’ouvrir. Pire que cela, n’étant pas dans la bonne fenêtre d’exploitation des pneumatiques, la Techeetah se montre particulièrement lente propulsant Vergne et Lotterer en 13ème et 18ème position!

Loin très loin des standards habituels pour Vergne qui voit ses rivaux Rosenqvist, Bird, Buemi ou encore Di Grassi se qualifier à l’avant du peloton. Il va falloir du Grand pilotage pour espérer un bon résultat.

Au départ, Jean-Eric Vergne réalise un envol parfait et monte au 9ème rang après seulement 3 tours de course. Dès lors, les ennuis divers des pilotes Audi vont permettre au Francilien de gagner deux rangs et c’est ainsi qu’à mi-course, Vergne est déjà remonté au 7ème rang. Du Grand Jean-Eric!

Mi course, c’est également le moment où André Lotterer immobilise sa monoplace dans le deuxième secteur, incapable de redémarrer. L’Allemand est contraint à l’abandon et provoque un Full Course Yellow et par la même occasion la salve d’arrêts au stand. Grâce à un très bon arrêt, JEV ressort devant José-Maria Lopez (Dragon Racing) et Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) est prend donc le 5ème rang.

Début de saison calvaire pour André Lotterer (Techeetah).
Début de saison calvaire pour André Lotterer (Techeetah).

Pendant toute la deuxième partie de course, il se lance à la poursuite du Champion du Monde 2014/2015 Nelson Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing).

Après un peu de gestion, le Brésilien remet les bouchés doubles (signant par ailleurs le meilleur temps au tour) et devient hors de portée de Vergne. L’ex- pilote DS Virgin Racing et Andretti FE termine au 5ème rang d’une course qui semblait pourtant mal embarquée!

Au Classement des pilotes, Jean-Eric Vergne chute au 3ème rang avec un total de 43 points, suite à l’excellente performance de Félix Rosenqvist (Mahindra Racing) vainqueur de l’épreuve et nouveau leader du Championnat. Il compte 11 points de retard sur le Suédois et 7 sur le Britannique Sam Bird, juste devant lui.

Lotterer n’a toujours pas ouvert son compteur et est donc pour le moment en 18ème position. Il est le seul, avec Lucas Di Grassi (paradoxal!) et Jérôme D’Ambrosio (Dragon Racing) à ne pas avoir marqué de point en ayant participé à l’ensemble des ePrix jusqu’à présent.

Au Championnat Constructeurs, Techeetah est la 3ème force du plateau avec les 43 points de Jean-Eric Vergne. Cependant, les Chinois sont déjà loin de Mahindra Racing (75 points) et à moindre mesure de DS Virgin Racing (58 points) et voit surtout revenir Panasonic Jaguar Racing (40 points) à leur hauteur.

Techeetah va donc devoir compter sur un réveil et un brin de Chance d’André Lotterer pour pouvoir continuer d’espérer un bon résultat final cette saison. Dans le cas inverse, le fait d’être un « one car team » devrait évidemment poser un problème sur le long terme au Classement des Constructeurs.

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !


Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.