You are here
La Formule E n'est elle qu'une catégorie de récupération des talents gâchés de Formule 1? Formule E 

La Formule E, refuge des déçus de Formule 1.

La Formule E s’est au fil des années fait une certaine réputation de catégorie de rattrapage pour les déchus de Formule 1. Il est vrai que bon nombre de ses pilotes ont été issue de la F1, pas toujours avec le plus grand des succès.

Pas moins de 19 pilotes issues de la F1.

On ne cesse de parler de la Formule E, parfois même en tentant des rapprochements improbable avec sa Grande Sœur, la Formule 1. Les plus réticents à la catégories 100% électriques se réjouissent même à dire qu’elle n’est seulement qu’une sorte de catégorie récupératrice des anciens espoirs de la F1 qui n’ont pas convaincu.

Sur le fond, ses gens là ont à moitié raison puisque la FE a accueillit au cours de ses 3 années pas moins de 19 pilotes passés par la Formule 1. En revanche, on ne peut pas dire que la Formule E ne soit faite que de pilotes non performant en F1. Sébastien Buemi, Champion sortant, n’ayant pas réussit en F1 a tout de même été Champion du Monde de WEC avant la Formule E. Takuma Sato, même si n’étant pas le meilleur pilote du Monde, s’est fait un nom du côté de l’ Indy Car. Il y a également des pilotes qui ont réussi en F1 comme Jarno Trulli (1 victoire), Nick Heidfeld ( multiples podiums) sans parler de Jacques Villeneuve, Champion du Monde 1997.

Il faut dire également que bon nombre on fait partie de filière extrêmement sélective comme la filière Red Bull (Speed, Liuzzi, Buemi, Alguersuari, Vergne). Un Jean-Eric Vergne, par exemple, faisait jeu égal en course avec un certain Daniel Ricciardo du temps de Toro Rosso, mais on lui à préféré Daniil Kvyat chez Red Bull quand Sébastian Vettel est partit chez Ferrari. C’est ensuite Carlos Sainz et Max Verstappen qui l’ont privé de baquet alors que le talent était là. Ce même Verstappen qui a pris le dessus sur Kvyat, à présent en danger face à un autre Français, Pierre Gasly, qui aimerait bien découvrir la F1.

D’autres pilotes ont tous simplement laissé passer leur chance comme Estéban Gutierrez ou Charles Pic, pas mauvais mais pas assez bon pour progresser en Formule Un. Reste la cas Nelson Piquet JR qui reste à part dans l’univers de la F1 avec la fameuse polémique du Crash gate.

Nos partenaires d’e-Formel.de et nous même, avons dressé par ordre chronologique et de classement, les pilotes de Formule Un venu en Formule E de ces 10 dernières années.

Saison de Formule 1 2016:

Estéban Gutierrez (Haas, 21e)

 

Saison de Formule 1 2015:

Pas de pilote compatible.

 

Saison de Formule 1 2014:

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso, 13e)
Estéban Gutierrez (Sauber, 20e)

 


Saison de Formule 1 2013:

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso, 15e)
Estéban Gutierrez (Sauber, 16e)
Charles Pic (Caterham, 20e)

 

Saison de Formule 1 2012:

Bruno Senna (Williams, 16e)
Jean-Eric Vergne (Toro Rosso, 17e)
Charles Pic (Marussia, 21e)
Jérôme d’Ambrosio (Lotus, 23e)

 

Electric GT: Interview exclusive n°2 avec Ricardo Teixeira.

 

Saison de Formule 1 2011:

Nick Heidfeld (Lotus Renault, 11e)
Jaime Alguersuari (Toro Rosso, 14e)
Sébastien Buemi (Toro Rosso, 15e)
Bruno Senna (Lotus Renault, 18e)
Jarno
Trulli (Team Lotus, 21e)
Vitantonio Liuzzi (HRT, 23e)
Jérôme d’Ambrosio (Virgin Racing, 24e)
Karun Chandhok (Lotus, 28e)

 

Saison de Formule 1 2010:

Vitantonio Liuzzi (Force India, 15e)
Sébastien Buemi (Toro Rosso, 16e)
Nick Heidfeld (Sauber, 18e)
Jaime Alguersuari (Toro Rosso, 19e)
Jarno
Trulli (Lotus 21e)
Karun Chandhok (HRT, 21e)
Bruno Senna (HRT, 23e)
Lucas di Grassi (Virgin Racing, 24e)

 

Saison de Formule 1  2009:

Jarno Trulli (Toyota, 8e)
Nick Heidfeld (BMW Sauber, 13e)
Sébastien Buemi (Toro Rosso, 16e)
Nelson Piquet JR (Renault, 21e)
Vitantonio Liuzzi (Force India, 22e)
Jaime Alguersuari (Toro Rosso, 24e)

 

Saison de Formule 1 2008:

Nick Heidfeld (BMW Sauber, 6.)
Jarno Trulli (Toyota, 9e)
Nelson Piquet jr. (Renault, 12e)
Takuma Sato (Super Aguri, 21)

 

Saison de Formule 1 2007:

Nick Heidfeld (BMW Sauber, 5e)
Jarno Trulli (Toyota, 13e)
Takuma Sato (Super Aguri, 17e)
Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso, 18e)
Scott Speed ​​(Toro Rosso, 21e)
Sakon Yamamoto (Spyker, 25e)

Mais aussi: Franck Montagny en 2006 (Super Aguri, 26ème), Justin Wilson en 2003 (Minardi/Jaguar, 19ème), Stéphane Sarrazin (1999, 24ème) et  Jacques Villeneuve (1996-2006, Champion du Monde 1997).

Toutefois, il faut éviter de tout mélanger. La Formule E n’est pas réduite au rang de « catégorie de secours » au pilotes de F1 largués sans état d’âme. La Formule E est doté d’un très bon panel de pilotes qu’ils soient passés en F1 ou non. Loïc Duval (Vainqueur des 24H du Mans) ou José-Maria Lopez (Triple Champion de WTCC) en sont les principaux arguments.

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: F1Fanatic.co

The following two tabs change content below.
Journaliste sur Spirit-FE.com depuis sa création. Passionné de Sports en tout genre depuis toujours mais plus particulièrement du Sport Automobile. Essaie d'allier dans les sujets Fraicheur et Authenticité.

Related posts

Laisser un commentaire