Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Formule E: Première simulation de course pour la future batterie.

La Future batterie de la saison 5 de Formule E, sensée être capable d’effectuer la durée entière d’un ePrix, a réalisé avec succès sa première simulation de course.

De 200 kW à 250 kW!

Après de multiples essais en laboratoire durant plusieurs mois, la future batterie de la Formule E a effectué avec succès sa première simulation de course. Fabriquée par McLaren Applied Technologies, cette nouvelle venue doit entrer en vigueur lors de la 5ème saison de la catégorie 100% électrique, en 2018-2019.

Cette batterie sera censée couvrir la totalité d’un ePrix de Formule E ce qui devrait supprimer le système inédit d’arrêt au stands, obligeant les pilotes à changer de monoplace à mi-course. L’énergie de cette batterie pourra atteindre un pic à 54 kW/h, ce qui constitue une énorme avancée par rapport aux normes actuelles.

Des tests vont être réalisés durant toute cette saison et la saison prochaine. Mais le calendrier de plus en plus chargés de la Formule E pourrait constituer un véritable défi selon le Professeur Göschel , président de la commission des Championnats Electriques et à énergie nouvelle.

« Cela se passe bien, mais nous savons que le timing est serré, et nous verrons cet été où nous nous retrouvons. En tout cas, tous les signes sont de bon augure », a t-il déclaré à nos confrères de Motorsport.com « Nous avons fait des premiers tests. Il y a eu deux échantillons à la fin où les cellules ont conservé le même contenu énergétique avec 54 kW/h, donc cela se présente bien, mais il reste beaucoup de choses à faire. »

« La simulation complète est faite et s’avère très positive. Nous pouvons montrer que cette simulation est presque la réalité. »

Par ailleurs, la puissance autorisée aux pilotes passera de 200 kW à 250 kW ce qui rendra encore plus de sensations pour les pilotes au volant et une difficulté supplémentaire pour maitriser la puissance délivrée instantanément sur les véhicules électriques. Les points de freinages seront donc encore plus cruciaux!

Au moins 3 nouveaux ePrix la saison prochaine en Formule E.

Mais l’enjeu majeur actuellement est plutôt le refroidissement et le poids de la batterie qui s’avère logiquement plus lourde que sa grande sœur.

« L’un des problèmes concernant la batterie et le moteur électrique est le refroidissement, car dans notre cas, la charge est très, très élevée. Nous allons la recharger très profondément, ce qui accroît la résistance interne et le besoin de refroidissement. Nous avons géré ça dès la première saison, et je pense que nous pouvons le gérer maintenant. »

« Niveau poids, c’est serré. Parce que nous avons ajouté des cellules supplémentaires pour satisfaire à des requêtes additionnelles. Nous avons la pression pour le poids, c’est vrai. » conclut ¨Göschel.

Nous garderons donc un œil avisé sur les progrès de cette future batterie!

 

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.