Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Formule E: Mahindra Racing et Rosenqvist au sommet.

C’est incontestablement l’écurie de ce début de saison! Année après Année, Mahindra Racing s’affirme comme une force majeure du Championnat de Formule E. Retour sur leur très bon ePrix de Marrakech.

2 Victoires sur 3 pour le Suédois et son écurie.

Troisième du dernier Championnat de Formule E derrière les incontestables Renault e.Dams et ABT Schaeffler Audi Sport, Mahindra Racing devait confirmer son nouveau statut de force du Championnat. Et lors de la manche d’ouverture à Hong Kong, c’est un visage encore meilleur que l’on a vu parer l’écurie Indienne.

En effet, avec 1 Hat Trick de Rosenqvist et un autre podium de l’Allemand Nick Heidfeld en deux courses, Mahindra s’est révélée comme être l’écurie du début de Championnat. Mais une nouvelle fois, la bande à Dilbagh Gill devait à nouveau confirmer un tout frais statut: cette fois-ci d’écurie à battre!

Au cours de la première séance d’Essais Libres de l’ePrix, les Rouges et Blancs commencent en douceur avec le 9ème temps pour Félix Rosenqvist et le 15ème pour Nick Heidfeld, respectivement à 1.5 et 1.9 seconde du meilleur temps de Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler).

Lors de la deuxième session d’Essais, les pilotes se rapprochent en terme de Chrono mais le très faible écart entre tous fait que les positions restent relativement basses: 8ème temps de Félix Rosenqvist en 1.20’391 et 18ème temps seulement d’Heidfeld en 1.21’015. Le meilleur temps de cette séance ayant été réalisé par Daniel Abt (Audi Sport ABT Schaeffler) qui a par ailleurs pris le record du Circuit (1.19’760).

Lire aussi:

Spirit-FE Mag’: Retour sur l’ePrix de Marrakech.

Avec le nouveau mode d’emploi pour la phase de groupes de qualifications, les deux coéquipiers se retrouvent dans le même panier, étant dans tous deux dans le top 5 du Championnat. Un groupe très relevé où figurent également Sam Bird (DS Virgin Racing) ou encore Jean-Eric Vergne (Techeetah).

Rosenqvist se montre particulièrement à son aise et signe le meilleur temps de la phase de groupe en 1.20’115 et se qualifie pour la Super Pôle, visant une deuxième pôle d’affilée cette saison ainsi que sur ce circuit où il est le tenant du titre de cette dernière.

Mais en dernière phase de qualifications, le Suédois en demandera trop à sa monture et ne prendra que le 3ème temps à 8 dixièmes de la pôle position signée Sébastien Buemi (Renault e.Dams).

Pour Nick Heidfeld en revanche, les ennuis continuent! Alors qu’il faisait un bon temps dans les deux premiers secteurs, capable de passer pour la Super Pôle, l’ex pilote de F1 envoie sa monoplace dans le mur et ne partira que depuis la voie des stands pour que ses mécaniciens aient le temps de réparer sa monoplace. Mauvaise performance du pourtant régulier Heidfeld.

Le patron de Mahindra Racing aux anges après la Victoire de Félix Rosenqvist.
Le patron de Mahindra Racing, Dilbagh Gill, aux anges après la Victoire de Félix Rosenqvist!

En course, Rosenqvist réalise un bon départ et reste derrière ses prédécesseurs que sont Buemi et Bird. Peu avant la salve d’arrêts au stand, Sam Bird (alors en lutte pour le leadership) connaît des problèmes avec sa monoplace permettant à Rosenqvist de le passer. De son coté, Heidfeld poursuit sa progression et doit jouer des coudes notamment avec le Rookie Luca Filippi (NIO Formula E).

Lors de son passage au stand, Rosenqvist va perdre beaucoup sur Buemi à cause d’un mauvais arrêt. Prix de la bourde: 2 secondes pleines! Mais l’ex Champion de Formule 3 se sait plus rapide que Sébastien Buemi. Et c’est ainsi que le Suédois comble son retard et dépasse Buemi à 3 tours de l’arrivée pour venir chercher son deuxième succès de la saison!

Vous pouvez retrouver ici même la déclaration du vainqueur de l’épreuve à l’arrivée de l’ePrix.

A noter la très belle remontée de Nick Heidfeld jusqu’au 7ème rang malgré un contact et un tête à queue avec les deux pilotes Venturi FE. Le natif de Mönchengladbach sait toujours tirer le plein potentiel de sa monoplace et ne pouvait espérer beaucoup mieux.

Au Classement des pilotes, Félix Rosenqvist reprend la tête du Championnat avec 54 points et 4 points d’avance sur Sam Bird. Nick Heidfeld est pour sa part 7ème avec 21 points, à seulement 4 longueurs du 4ème de ce Championnat, Nelson Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing).

Chez les Constructeurs, Mahindra Racing (75 points) prend encore plus le large sur son premier concurrent direct DS Virgin Racing ( 58 points).

A coup sûr, le team Indien voudra poursuivre sur sa lancée dans 3 semaines au Chili pour l’ePrix de Santiago!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

Source image: Twitter Mahindra Racing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.