Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

Formule E – ePrix de Mexico: Retour sur l’édition 2017.

En marge de la 5ème manche de la saison 2017/2018 de Formule E, Spirit-FE.com vous propose de vous replonger au cœur de l’ePrix de Mexico édition 2017.

De la pôle de Turvey à la remontée de Di Grassi.

Mexico accueillait pour la deuxième année consécutive le plateau de la Formule E, cette fois ci en tant que 4ème manche du Championnat. Un Championnat archi dominé par le Champion du Monde en titre Sébastien Buemi (Renault e.Dams), qui réalise une entame parfaite en s’étant octroyé les 3 premiers ePrix de la saison sur 3 tracés différents, ce qui prouve la compétitivité du Suisse et de sa monture.

Le seul changement (et non des moindres!) est le remplacement du pilote Chinois Ma Quing Hua (Techeetah) par le pilote local Estéban Gutierrez. Le pilote Mexicain devrait sans conteste animer le peloton en servant tout de même de porteur d’eau au pilote n°1 de l’écurie, Jean-Eric Vergne (Techeetah).

Lors de la première séance d’Essais Libres, c’est une nouvelle fois Sébastien Buemi qui réalise le meilleur temps. Auteur d’un chrono de 1.02.222, il devance les deux pilotes Dragon Racing Loïc Duval et Jérôme D’Ambrosio. Le rookie Gutierrez est le pilote le plus studieux de cette séance avec 34 tours couverts.

Lire aussi: 

Spirit Podcast: Preview de l’ePrix de Mexico – #02

Au cours de la seconde session d’Essais, Buemi réitère sa performance en tête de l’affiche. Il devance de 1 dixième ses rivaux Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport) et Jean-Eric Vergne. Les Allemands Nick Heidfeld (Mahindra Racing) et Daniel Abt (ABT Schaeffler Audi Sport) complètent le top 5.

La phase de groupe des qualifications va s’avérer pleine de surprise. Le 1er groupe composé notamment de Buemi, Di Grassi et du Britannique Sam Bird (DS Virgin Racing), va complètement passer à coté de sa séance. Mais ils ne sont pas les seuls puisque Nicolas Prost(Renault e.Dams), Nelson Piquet JR (NEXTEV NIO)ou encore Félix Rosenqvist (Mahindra Racing) sont également hors course à la Super Pôle.

A contrario, des pilotes inattendus tels que Oliver Turvey (NEXTEV NIO) ou encore Maro Engel (Venturi FE) se qualifient pour la Super Pôle à la surprise générale. José-Maria Lopez (DS Virgin Racing) et les deux Grands favoris de circonstance, Abt et Vergne, les accompagnent.

S’il croit tenir la pôle position, Daniel Abt est disqualifié pour voiture non-conforme. Cela commence à faire beaucoup dans le clan Audi. Maro Engel, tout comme son équipier Stéphane Sarrazin, seront pénalisé de 10 places sur la grille pour changement de boite de vitesse.

Jérôme D’Ambrosio, 7ème de la phase de groupe, est également disqualifié tandis que son équipier Loïc Duval s’est crashé provoquant un drapeau rouge de 10 minutes dans le groupe 3.

ePrix de Mexico 2017: Pôle position pour Oliver Turvey.
ePrix de Mexico 2017: Pôle position pour Oliver Turvey (NEXTEV NIO)

Dans leur tour lancé, Vergne et Lopez se sont loupés et c’est donc Oliver Turvey qui signe sa toute première pôle position de sa carrière. Il devance José-Maria Lopez et Jean-Eric Vergne. Il s’agit de la deuxième pôle de l’année pour NEXTEV NIO après la pôle du leader de l’écurie, Piquet JR, à Hong Kong.

Au départ, bel envol de Turvey qui conserve son avantage devant Lopez et Heidfeld, qui a doublé Vergne. Derrière, Lucas Di Grassi s’accrochent avec Prost et Sarrazin, qui a raté son freinage. Les trois pilotes passent par la voie des stands dès le 1er tour .

Alors très bon 8ème de la course, Gutierrez perd subitement de nombreuses places jusqu’à se retrouver seulement devant Sarrazin et Di Grassi. Le Mexicain connaît des problèmes de surconsommation. Les détenteurs du FanBoost sont une nouvelle fois les deux pilotes ABT Schaeffler Audi Sport et Sébastien Buemi.

Mais au 13ème tour, LE rebondissement majeur de la course intervient: l’abandon d’Oliver Turvey sur panne mécanique, alors qu’il dominait outrageusement son sujet. Le Britannique aurait mérité cette victoire.

La voiture de Sécurité entre en piste et Lopez récupère le leadership devant Nick Heidfeld et Jean-Eric Vergne. Tentant un pari fou, Lucas Di Grassi suivi par D’Ambrosio rentrent au stand au 18ème tour pour repartir avec leur seconde monoplace. Lors des arrêts des autres pilotes, les deux protagonistes repartiront forcément devant.

ePrix de Mexico 2017: Certains pilotes ont mordu la poussière comme ici Robin Frijns (Andretti FE).
ePrix de Mexico 2017: Certains pilotes ont mordu la poussière comme ici Robin Frijns (Andretti FE).

Il reste encore 27 tours à parcourir ce qui semble énorme. Vergne et l’ensemble du peloton s’arrête au 25ème tour de course. Le Francilien réalisera le bon coup en passant Heidfeld au box. Sébastien Buemi a également perdu beaucoup de temps.

Cependant, une nouvelle voiture de sécurité entre en piste au 27ème tour pour pouvoir dégager la voiture de Loïc Duval. Dur ePrix pour le pilote Français. Ce même ePrix est relancé au 30ème tour, alors que Lopez et Buemi se loupent au 1er virage laissant échapper un potentiel top 5.

Pendant ce temps, malgré un déficit d’énergie, Lucas Di Grassi s’échappe tranquillement profitant d’un D’Ambrosio à l’agonie pour prendre ses distances. Jean-Eric Vergne, alors favori pour la victoire, s’agace derrière le Belge qu’il doublera au 5ème tour.

Mais il était trop tard, et Di Grassi venait conquérir une nouvelle victoire, la plus inattendue et improbable de sa carrière! La fin de course est animée puisque Nicolas Prost s’accrochent avec les deux pilotes Mahindra Racing. Jérôme D’Ambrosio est contraint à l’abandon à seulement une boucle de la fin, laissant le podium à Sam Bird qui a réalisé une superbe manœuvre sur ce dernier.

C’est donc finalement la 1ère victoire de Lucas Di Grassi dans ce troisième Championnat du Monde de Formule E. Un premier pas vers la conquête de son titre de Champion du Monde!

Spirit-FE.com sera là pour vous faire vivre de la meilleure des manières cette compétition plus qu’intéressante.

Vive le Sport, Vive la Formula E !

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Source image: Formulae.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.