Spirit-FE.com

La Formule E en France, avec un tour d'avance !

ePrix de Montréal I, victoire de Di Grassi.

Buemi disqualifié, Di Grassi prend l’avantage pour le titre.

Lucas Di Grassi a remporté hier la première course de l’ePrix de Montréal et prend par la même occasion la tête du championnat pour la première fois de la saison en Formule E.

Après une magnifique qualification où les deux pilotes favoris au titre se sont battus pour la pôle position, Lucas Di Grassi obtient la pôle position et commence son week end de la meilleure des manière avec une seconde victoire cette saison en Formule E qui lui permet de prendre la tête du Championnat. En revanche, pour Sébastien Buemi, la pénalité de dix positions sur la grille pour changement de boite de vitesse après sa casse lors des essais libres l’oblige à partir au milieu de la grille.

Le Brésilien, Lucas Di Grassi, ne stresse pas et prend un bon départ afin de garder la tête de la course. Pour Buemi cependant, c’est un départ moyen qui lui fait perdre plusieurs positions avant de se retrouver a la 16ème place. Le leader du championnat doit alors maintenant réaliser un exploit pour continuer à avoir des chances dans ce Championnat du monde de Formule E.

BMW, Mercedes et Porsche en Formule E.

Di Grassi domine la course sans problème et finira par remporter cet ePrix ce qui lui permet de prendre la tête du Championnat devant Buemi. Pour Buemi, malgré une remontée incroyable qui lui a permis de finir en 4ème position,  l’Hélvète sera disqualifié à la fin de la course pour une monoplace trop légère par rapport à la réglementation. Di Grassi prend donc un avantage incroyable sur le Suisse.

Vergne termine second avec une belle pression infligée à Di Grassi en fin de course, Sarrazin est 3ème ce qui offre le premier double podium à Techeetah de la saison.

Le titre pour Buemi ?
Le titre pour Buemi ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le championnat sera maintenant dur à aller chez pour Sébastien Buemi face à un Lucas Di Grassi en confiance et largement favori. Le directeur de Renault E.Dams, Jean Paul Driot a d’ailleurs déclaré au micro de Motorsport.com sa frustration concernant la disqualification de la voiture de Buemi :

« Nous n’avons pas pu peser la voiture, nous n’avions pas le temps, alors on a ajouté quatre kilos de lest avec trois kilos de marge, donc sept kilos. Au final, on nous dit que la voiture est à trois kilos du poids minimum, donc il manquait dix kilos au total ! On ne comprend pas ».

Dur fin de Championnat pour l’écurie Française et son leader qui vont devoir batailler pour conserver leur couronne respective.

One thought on “ePrix de Montréal I, victoire de Di Grassi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.